Le Québec en carnet de voyage 2 de 3

7 03 2010

Salut Sophie! J’espère que tu continues à flâner sur les abords de la Seine, le dimanche, aux aguets des trouvailles possibles grâce aux bouquinistes. Je dois t’avouer que je m’ennuie de nos après-midis à flâner et à observer les gens. Même si au contraire, mes journées sont bien remplies! J’ai peine à croire que je suis déjà partie depuis six semaines…

Alors, depuis ma dernière lettre, je suis passée par Québec, la capitale. J’ai trouvé l’expérience très difficile, à cause des attraits et de l’architecture qui me rappelait sans cesse la France. J’ai vraiment eu, pour la première fois, une envie de revenir et de laisser tomber ce grand projet. Mais j’ai repris sur moi, je vais beaucoup mieux.

À mon départ de Québec, où l’on m’avait énormément parlé en bien de la région de Charlevoix, je restais anxieuse. Je m’éloignais de plus en plus de grands centres urbains. C’est la mer,…et la montagne qui m’attendaient cette fois. C’est vraiment particulier. Et très joli. Les paysages sont à couper le souffle! Le relief de la région est dû à la chute d’une météorite il y a 350 millions d’années. Premier arrêt : Le Massif à Petite-Rivière-St-François. Dommage que nous ne soyons qu’en septembre! Plutôt que d’aller faire du ski (mais bon, c’est loin d’être digne des Alpes héhé), nous avons fait une randonnée pédestre dans les pistes mêmes. La montagne offre, tout de même, le plus grand dénivelé de l’est du Canada (c’est-à-dire, 770 mètres). Le mont donne l’impression de se jeter dans le fleuve, c’est de toute beauté! C’est à partir de cet endroit que j’ai quitté Amélie qui avait décidé de me suivre dans mon périple.

Rendu à Saint-Joseph-de-la-Rive, j’ai pris le traversier pour aller à l’Isle-aux-Coudres où j’ai rencontré Jean, un jeune marin, bien mignon dois-je ajouter. Après la traversée gratuite de quinze minutes, nous sommes (avec le joli marin :)) allés louer un tandem. Paraît-il que c’est la meilleure façon de visiter l’île, et d’en faire le tour. Nous avons longuement profiter du paysage assis sur nos vélos, prenant des pauses à toute occasion pour mieux découvrir la ville insulaire. Nous prenons le temps de visiter les Moulins de l’Isle-aux-Coudres, figure unique au Québec puisque habituellement moulin à eau et moulin à vent ne se partagent pas le même territoire (voir photo). Mais c’était plutôt pratique car peu importait la température, au moins un des deux fonctionnait. Récemment, ils ont été restaurés pour permettre la visite. Ils sont fonctionnels, permettant l’achat de pain artisanal par les touristes affamés comme moi! J’ai décidé de dormir sur l’île pour en profiter plus longuement. J’ai évidemment dormi chez des habitants (parmi les seulement 1300!), ce qui m’a permis d’échanger avec eux sur la dangerosité de la détérioration de l’environnement à cause du taux de tourisme élevé.

Le lendemain matin, j’ai quitté assez tôt direction La Malbaie! Cette fois-ci, heureusement, j’ai réussi à me trouver quelqu’un qui se rendait à la ville. Plutôt que de faire de l’auto-stop. Rendu à bon port, je suis allée visiter le fameux Manoir Richelieu, né en 1899. N’ayant évidemment pas l’argent pour y séjourner (plus de 225$ par nuit!), j’ai quand même pu discrètement flâner dans ses jardins bordant le fleuve, mais aussi dans son allée intérieure avec ses nombreux salons. Charlie Chaplin a déjà déposé son popotin sur un des lits! Il y a seulement une chance sur 405 d’être dans la même chambre, par contre. Paraît-il, je n’ai pas pu vérifier, qu’il y a un chemin souterrain menant au casino, incroyable! Je dois te laisser, je pars bientôt pour la Gaspésie! Mariane qui t’embrasse, j’ai hâte de te revoir!

Advertisements

Actions

Information

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :