La formation de guide de montagne dans l’Ouest Canadien…

29 10 2009

Se surpasser à tous les jours. Aller au-dessus de ses limites jour après jour. Vaincre les obstacles. La formation de guide de montagne dans l’Ouest Canadien, c’est un peu ça. Mais aussi : le manque de sommeil, les sandwichs à tous les midis, vivre en groupe pendant 12 jours, puis manger de sublimesFormation dans l'Ouest été 2009 repas au souper, s’accomplir soi-même, et découvrir de nouvelles passions.

Pour ma part, mon périple commença le 3 juin à la gare centrale de Montréal où j’ai pris l’autocar à 21h00 en direction de Calgary. Arrivé : 6h35 le 6 juin 2009. Eh oui, 2 jours et 3 nuits d’autobus à traverser le Canada, de Montréal à Ottawa, de Sudbury à Thunder Bay, de Winnipeg à Regina jusqu’à finalement atteindre la ville de convoitise et de rodéo, Calgary. Plus exactement, 3604 km de rencontres et de découvertes. Certaines perles se sont juchées sur notre chemin comme les villes de Wawa et de White Wood. C’est justement à cet endroit où je suis tombée sur la plus merveilleuse des petites annonces : « Bulls 1-306-634-2174 ». La Saskatchewan, c’est ça.

C’est bien beau, mais le stage ne commence que dans deux jours, à nous de découvrir la ville de Calgary! Une ville de « rednecks »? Une ville de conservateurs? Une ville de cowboys? Les préjugés tiennent la route, ça il n’y a pas de doutes. Sauf que…il y a toujours des exceptions. Comme notre couchsurfeur* qui nous a fait découvrir une autre facette de la ville et de ses habitants. Surtout lors de notre fameux souper dans un sushi all-you-can-eat. Même si en deux jours, nous avons vu de la neige, de la pluie, de la grêle et que nous avons attrapé un coup de soleil, nous avons aimé Calgary : une ville en mouvement qui vaut la peine d’aller y jeter un coup d’œil. (même juste pour le stade des Flames!)

Arrive finalement le 8 juin : la vraie aventure va bientôt commencer! En avant-midi, rencontre avec nos formateurs, François-Xavier et Jonathan, à l’aéroport. Puis dîner, épicerie pour un groupe et quelques petites notions de base. On se dirige finalement vers le camping, dans le parc national de Banff, où l’on installe le campement. C’est le lendemain que la formation va réellement commencer.

Cette première journée se fait en douceur, où notre rôle est surtout l’observation puisque FX et Jo prennent le « lead . Demain, ce sera le tour de certains d’entre-nous, et ce jusqu’à la fin de la formation à raison de deux journées chaque, alors aussi bien prendre des notes! Alors que les autres membres du groupe deviennent des voyageurs presqu’ordinaires…
En avant l’apprentissage! Et auCory Pass (Parc de Banff, Alberta) placard l’orgueil!

Ne faisons pas les autruches, c’est une formation qui est difficile. Physiquement et psychologiquement. Gravir des sommets de montagne avec des dénivelés atteignant près de 1000 mètres de dénivelé à chaque jour pendant 12 jours, ce n’est pas évident. Mais si, en plus, vous ajoutez la fatigue et le stress de guider, vous vous rendez bien compte que ce ne pourra pas être évident à tous les jours. Par contre, ce fût la plus belle expérience de ma vie.

*Couchsurfing.com : site permettant la rencontre avec d’autres voyageurs, ainsi que l’hébergement.

Mariane Gilbert

Publicités

Actions

Information

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :